Athlétisme 2015 - 2016

 

 

UNSS Athlétisme : objectif Lune épisode 1


A la demande de quelques élèves l’an dernier, M. Harnet, professeur d’EPS, a mis en place un groupe d’athlétisme qui compte dans ses rangs des élèves de tous les niveaux.

8 élèves, pour l’instant, ont commencé à s’entraîner le mercredi après-midi au stade Jean Bouin et découvrent les nombreuses activités athlétiques ou améliorent leurs performances. La compétition n’est jamais bien loin avec leur professeur : «C’est un vrai plaisir de travailler avec des volontaires plein d’entrain et de motivation. Nous avons, après un bloc de 3 séances de préparation, un 1er objectif festif le 14 octobre avec une compétition UNSS à Bernay où chacun pourra tester ce qu’il veut : 50m, 100 m, saut en longueur, hauteur, 1500 m, etc… Sans oublier l’épreuve du relais 4x 60 m qui est un vrai test collectif.»

Avec 6 filles et 2 garçons, le groupe espère « embaucher » au moins 2 ou 3 garçons dans les semaines qui viennent. M. Harnet a bien quelques pistes : «4 garçons c’est un minimum pour un relais, alors après les cours je vais continuer à voir les élèves repérés un par un.»

La salle Jesse Owens

 

Mais la cerise sur le gâteau sera cette fameuse journée d’athlé indoor à Val de Reuil le 9 décembre : «Ce sera un moment exceptionnel » précise M. Harnet. « Imaginez courir dans une des plus belles salles couvertes de France si ce n’est la plus belle, je crois que certains vont vraiment apprécier, mais il reste à s’entraîner au moins tous les 15 jours puisque le mercredi je dois suivre aussi d’autres élèves en foot ou futsal ; pour l’instant nous sommes dehors puis on s’entraînera en gymnase, les athlètes ont également d’autres contraintes le mercredi après midi, chacun doit s’organiser et se préparer en dehors quand il a du temps.»

Etre ambitieux, c’est espérer un peu atteindre la Lune avec de belles performances et une belle ambiance.

Merci pour leur participation à Andréa D. (MRCU 1), Abigaïl, Adèle, Anthony, Andréa S. (1ère ACVE), Maguy (1 GA), Marie et Angeline (T GA).

1 équipe de relais

 

UNSS Athlétisme : objectif Lune épisode 2

 

Le groupe athlétisme a vécu sa 1ère compétition officielle à Bernay, ce 14 octobre, en compagnie de M. Harnet et un invité de la dernière heure : M. Chevreuil, professeur d‘éco / droit.

Voici le film de l’après-midi :

12h35 : Marie, Andréa D, Anthony, Andréa S, Maguy et Nelson arrivent au gymnase, pique-nique commun en compagnie de Mrs Chevreuil et Harnet, le minibus est sur le parking du lycée, une élève manque à l’appel, elle s’est décommandée au dernier moment, le coach est déçu.

12h58 : la team prend possession du minibus, en route pour Bernay

13h40 : A 5 mn de Bernay : Briefing en voiture et derniers conseils du coach : se faire plaisir, faire un maximum d’épreuves et donner ses performances à M. Chevreuil, M. Harnet sera jury du lancer du poids donc moins dispo

14h11 : chacun finit son échauffement et certains s’entrainent au lancer de javelot.

14h29 : courses de 50 m plat, la piste est glissante à cause de la pluie. Nos jeunes ébroïciens se donnent à fond puis enchainent avec les lancers de javelots et de poids alors que la pluie redouble… Les coeurs se serrent et la tribune se remplit…

14h45 : les courses de haies sont annulées à cause de la météo, Maguy et Marie soutiennent Andréa D. au lycée de poids sous l’oeil de M. Harnet, totalement « décoiffé » par la pluie. Nelson et Andréa S. enchaînent au poids en réalisant de superbes perfs. Anthony prépare le saut en hauteur face à un tapis trempé… le bonheur…

15h22 : Maguy et Marie commencent à ressembler à des esquimaux sortis du congélateur. Andréa D. s’échauffe pour le 1500 m sous le regard d’une partie de sa famille venue très gentillement la soutenir elle et son frère.

15h33 : Le 1500 m commence, peu de concurrents sous la pluie. Andréa D. a eu le courage de commencer la course malgré un quadriceps droit en souffrance. Au bout de 3’10 de calvaire elle doit jeter l’éponge, la douleur est trop forte…

15h52 : Nelson et Anthony s’éclatent à la hauteur et les barres montent…

16h10 : les concours se terminent, chacun se restaure, les professeurs d’EPS de Bernay organisateurs de l’évènement ont prévu un petit gouter qui réchauffent plus que les âmes.

16h31 : chacun est changé ; un seul mot d’ordre : « chauffage » dans le minibus. Certains « reposent leurs yeux »…pendant tout le trajet du retour.

17h30 : fin du voyage à Evreux ; 1er arrêt au stade et second au lycée, le minibus rentre au bercail.


Le coach est fatigué mais content : « Cette 1ère compétition dans des conditions météo très difficiles est un passage important. Nos élèves ont fait preuve de ténacité, ils ont passé avec brio cette épreuve. Le froid, la pluie et Marie et Maguy, sous le déluge qui suivent Andréa D. sur l’aire de poids… C’est çà un groupe.

Et voir Nelson et Andréa qui essaient des nouvelles épreuves conseillés par Anthony, les voir tous ainsi j’ai beaucoup apprécié. »

Après les vacances le groupe reprendra les entraînements au stade puis au gymnase pour préparer l’objectif de décembre : les championnats indoor à Val de Reuil le 9 décembre.

Objectif Lune…

 

UNSS Athlétisme : objectif Lune épisode 3

Après les éducatifs d’usage l’accent est mis sur des courses longues avec changements de rythme mais M. Harnet a sa petite idée : « C’est important de varier le contenu des séances. Nous avons fait plusieurs séances techniques sur la vitesse et 4 filles vont doubler les compet. avec le cross départemental du 02 décembre. On a donc fait du cardio et avec des athlètes qui aiment la vitesse, les voir participer ainsi à une séance de travail pur c’est un vrai plaisir. » Les entraînements se suivent et ne se ressemblent pas pour le groupe athlétisme qui continue de s’entraîner au stade Jean Bouin.

En attendant Nelson qui se remet tranquillement de ses soucis de santé la séance se termine par un travail de renforcement musculaire sur gazon synthétique pour Adèle, Abigail et Andréa D. Au programme : abdo, pompes et fessiers.

Si Andréa D. Abigail, Adèle et Marie formeront une équipe de cross ambitieuse, les garçons attendent les championnats indoor du 9 décembre avec impatience mais il faut maintenant trouver des « pointes » (chaussures d’athlé à pointe pour mieux accrocher sur la piste) pour tout le monde. La famille Dechanteloup est « fournisseur officiel » puisque Anthony et Andréa ont gardé plusieurs anciennes paires de pointes. Et nous solliciterons des collègues d’établissements voisins…

Mais place à la dernière ligne droite, voici le programme des championnats régionaux du 9 décembre à Val de Reuil :

Chaque athlète court un 50 m et son temps est converti en points. L’addition des points donne la place de Notre Dame dans la compétition « Vitesse ».

Nos coureurs sont également inscrits dans le challenge « Sauts » (longueur ou hauteur). Une table de cotation par sexe et par catégorie d’âge permet de hiérarchiser les participants et donc les lycées.

Quel objectif dans ces championnats indoor pour Notre Dame ?

Réponse du coach : « J’attends d’abord des élèves présents un maximum d’application en termes d’échauffement qualitatif mais aussi en termes de concentration car un départ raté sur un 50 m c’est 5/10 de perdu et beaucoup de points qui s’envolent… Il n’y aura qu’une seule course par athlète.

Certains comme Anthony connaissent l’évènement mais d’autres peuvent être en difficulté émotionnelle. Nous partirons donc en fin de matinée pour avoir le temps de bien s’approprier des lieux magnifiques et d’avoir du temps pour se préparer.

Ensuite il faut plusieurs bonnes performances pour avoir un classement d’équipe de qualité, mais si chacun est à son niveau, être dans les 8 meilleurs lycées voire dans les 6 en Vitesse est un objectif réalisable. En saut tout est possible… »

Objectif Lune : J -15.

 

UNSS Athlétisme : objectif Lune épisode 4 (2 décembre : J-7)

Régulièrement, nous vous proposerons un focus sur un ou deux athlètes du groupe. Aujourd’hui, voici un éclairage sur Marie R. et Andréa D.


« Nous y sommes presque » dixit Andréa D. en pensant à la compétition d’athlétisme de la semaine prochaine à Val de Reuil.

Andréa a fait le choix de participer au cross départemental de l’UNSS ce mercredi 2 décembre en compagnie de Marie, qui a réussi, en période de stage en entreprise, à se libérer pour représenter le lycée Notre Dame.

Après un bon échauffement en binôme, les demoiselles ont parcouru 3400 m à vive allure et finissent dans les 30 premières de leurs courses (les résultats ne sont pas encore publiés) ; une belle performance pour leur professeur d’EPS M. Harnet :

« C’est une super performance puisque si Marie et Andréa courent régulièrement elles n’ont pas encore le rythme des adversaires qui s’entrainent 3 ou 4 fois par semaine, toutefois tout le lycée peut être fier d’elles puisqu’elles ont tenu leur engagement, elles avaient leur certificat médical et elles ont rempli leur contrat, bravo les filles ; c’est juste dommage de ne pas avoir été 4 comme prévu… »

Marie et Andréa, dans le sprint final, ont même échappé à notre photographe…


Marie, qui a commencé ses études au collège de Navarre est une passionnée de sport et de course à pied. Elle tenait à faire le cross et court régulièrement notamment avec sa petite soeur, passionnée comme elle d’athlétisme.

Tenue de cross et « pointes » aux pieds traduisent sa motivation. Elle a été une des premières à s’inscrire aux entrainements d’athlé du mercredi et a déjà participé à des « bootcamp », session de sport physique en extérieur qui ne sont pas sans rappeler aux anciens les entrainements militaires de leur service national.

Andréa D. est issue d’une famille très sportive et elle a repris le flambeau allumé par une maman passionnée de sport et d’athlé au collège Pierre et Marie Curie de Pont Audemer il y a quelques années.

Andréa a hérité de ce goût pour l’investissement physique et est capable de se dépasser dans les moments difficiles lors des 1000 m sur piste ou en cross.

2 forts caractères pour leur coach UNSS : « elles ont toutes les 2 beaucoup d’envie et sont très respectueuses de leur engagement ; elles se donnent également les moyens d’atteindre leurs objectifs sportifs; j’espère que ces valeurs sportives vont être un tremplin vers la réussite scolaire.

En attendant je suis très inquiet pour le groupe la semaine prochaine, certains n’arrivent pas à passer par la validation médicale… et s’ils ne viennent pas ils mettront les autres dans l’embarras (pas de classement par équipe) alors qu’ils ont fait de vrais efforts à l’entrainement depuis plusieurs semaines.

J’espère vraiment me tromper car cela serait une vraie déception que de n’emmener que 5 personnes à la seule compet indoor de l’hiver.

Certains doivent de réveiller pour eux et pour leurs collègues car l’athlé c’est un sport individuel mais ici une aventure collective ; peut-être qu’inconsciemment l’anxiété les taraude et qu’ils n’osent pas...»

En attendant il va falloir préparer le minibus : J- 7

 

UNSS Athlétisme : « En route pour le grand huit »

C’est avec une certaine appréhension que nous arrivons à 12h45 à Val de Reuil à la salle Jesse Owens, temple de l’athlétisme indoor de la Normandie ; Anthony et Andréa familiers des lieux avancent en terrain connu, Nelson découvre et Adèle se sent toute petite en montant les escaliers de ce qui restera graver dans sa mémoire de sportive...

Mais revenons sur la préparation de ce 9 décembre.

Informés par la messagerie scolinfo, comme prévu par M. Harnet, le groupe se voit réduit à 4 athlètes sur 7 possibles.

Une élève est en stage et préfère avoir une dérogation pour participer au championnat régionaux de cross UNSS le 16 décembre et deux sont absents pour des motifs personnels qui malheureusement traduisent leur incapacité temporaire à s’organiser et/ ou à anticiper les échéances professionnelles. Chacun est déçu de ne partir qu’à 4 athlètes…

Bref les autres équipes sont composées de 5 athlètes et on prend en compte les 4 meilleures perf, Notre Dame n’aura pas le droit à l’erreur ni au faux départ…

11h40 : le minibus est sur le parking, les athlètes, leur coach et M. Chevreuil, qui nous fait la sympathie de nous accompagner, déjeunent au gymnase dans la bonne humeur et la distribution des pointes (merci au fournisseur officiel « Inter Dechanteloup ») amène les 1ères questions et le stress qui va avec : « J’vais pas aller vite avec çà aux pieds, ouh là çà serre les pieds… »

12h05 : en route pour Val de Reuil sous le soleil et au rythme des musiques des années 80, oui M. Chevreuil se spécialise musicalement depuis peu…

 

Après la découverte de la salle des lumières nous entrons dans le vif du sujet, les garçons restent dans une des tribunes qui entourent le stade et hument l’atmosphère tranquillement alors que le coach sent que les filles ont besoin de descendre dans l’arène…

Andréa se rappelle ses souvenirs de collège (elle a déjà fait les championnats ici avec l’Immaculée) et Adèle est aussi détendue qu’un élastique neuf… « Je vais être ridicule, j’avance pas, et pour le saut en longueur je me rappelle plus de mes marques… »

Le choix est fait de mettre tout le monde à l’échauffement, M. Chevreuil, notre DJ Citroën, se transforme en photographe, M. Harnet va chercher les dossards et inscrit finalement Anthony au 50 m et pas au 50 m haies. L’action permet à chacun de se détendre avant la 1ère épreuve : le 50 m…

Petit rappel :

Chaque performance chronométrique correspond à des points par âge et par sexe et l’addition des 4 performances permet de classer les équipes.

Tout à coup M. Harnet voit Adèle et Andréa arriver en panique, les starting blocs sont obligatoires et il faudra donc partir comme aux Jeux Olympiques, les mains au sol… dans 15 min pour les filles…

Vite nous « empruntons » un exemplaire de blocs et trouvons un coin de piste pour régler ces blocs qui peuvent faire gagner du temps ou en perdre…

Adèle et Andréa font de multiples essais conseillées par le coach : « appuis bien tes pieds sur le bloc vertical, attention à être positionné en bascule au 2ème ordre, regarde le sol pendant les premiers appuis et reste bien gainé lors de la mise en action » (eh oui les fameuses séances de gainage précédentes).

Le speaker lance les championnats :

« Les cadettes filles sont attendues derrière la ligne de départ. »

Andréa est un peu tendue ce qui montre son implication.

« Couloir 4 : Andréa Dechanteloup »

Excellent départ d’Andréa qui résiste aux adversaires et réalise au bon 7’’80. Une bonne performance.

Place à Adèle qui a réussi à gérer sa préparation. Elle est concentrée mais tendue. 1ère course officielle de sa vie de lycéenne et comme souvent dans ce cas elle reste « scotchée » dans les blocs et concède rapidement 2 mètres aux 3 autres puis elle accélère, dépasse une adversaire et finit 3ème derrière 2 dragsters intouchables. 8’’00 et une grande déception légitime pour la demoiselle très investie.

Les garçons courent dans le dernier groupe. Nelson a la cuisse gauche qui tire après avoir, en parallèle, fait sa compétition de saut en longueur. Il a réussi un superbe saut à 5m55 immortalisé par notre photographe et se découvre de réelles qualités athlétiques sous son flegme habituel « C’est bien 5m55 ? Je ne pensais pas faire çà… » ; et il sait maintenant qu’il faut lui faire un bon temps pour l’équipe.

Il s’est placé à côté d’Anthony et n’espère qu’une chose: battre celui qui est notre force tranquille.

Détendu pendant l’échauffement, toujours bien coiffé pendant les gammes de préparation et attentif aux moindres détails Anthony a retrouvé plusieurs athlètes de club et, pour cette première compet de l’année, n’attend pas de miracle en saut (en hauteur, sa spécialité) mais voudrait descendre sous les 6’’50 au challenge vitesse. Les pointes au pied il règle ses blocs au départ… Nelson à ses côtés.

« A vos marques,… »

Les sprinters sortent des blocs comme des dragsters…

Anthony a une meilleure mise en action grâce à sa technique apprise depuis des années, Nelson, plus en sensations pures, est juste derrière.

Aux 25 mètre Nelson, très fréquent, est revenu à hauteur et fait parler sa souplesse musculaire pour « coiffer » son partenaire de lycée d’une courte tête. 6’’40 pour les 2 garçons. Une superbe course pour des non spécialistes du 50 m plat.

Le challenge vitesse se termine et, après Nelson, les filles sont appelées au saut en longueur alors qu’Anthony lui est au saut en hauteur et doit attendre ; il a choisi d’entrer dans le concours à 1m65. Pour l’instant la barre est à 1m51…

M. Harnet et M. Chevreuil sont donc avec les demoiselles. Après quelques sauts d’échauffement les marques de départ sont calées… 4 essais par athlète la meilleure perf est conservée.

« N° 61 Adèle »

Course en accélération Adèle fonce vers la planche et s’élève pour retomber à 3m20 et du sable plein les chaussures : « Alors c’est bon ? »

Réponse du coach : « Tu vas avancer ton départ d’un pied parce que ton impulsion est à 40 cm de la fin de la planche blanche, ensuite il faut plus d’intensité à l’impulsion comme si tu tapais avec ton pied sur quelque chose… »

Adèle attend son tour, 1er essai pour Andréa qui fait un premier saut mordu (son dernier appui pour l’impulsion est au-delà de la blanche planche) mais la confiance est là.

2ème essai pour Adèle et excellente planche qui l’emmène à 3m57.

« Yes, j’ai senti que le saut était mieux. C’était mieux ? »

Le coach la conforte dans son ressenti et lui demande de prendre des risques en essayant d’accélérer sa course et de se grandir lors de l’impulsion.

Andréa quant à elle réussit un très bon saut à 3m50, il faut rappeler qu’Andréa, n’est pas une sprinteuse ni une spécialiste de la longueur mais une passionnée de la course de fond et des cross. Elle est également qualifiée pour les régionaux UNSS de cross à Trangis (à 1 km de Notre Dame) le 16 décembre prochain.

Beaucoup d’application pour Andréa qui a joué le rôle de « grande soeur » pour Adèle aujourd’hui.

« La barre est à 1m65 ». La plupart des sauteurs sont éliminés et Anthony entre dans son concours. 3 essais par barre pour chacun.

Course d’élan curviligne, appel du pied gauche et çà passe.

Pour gérer la fatigue de ce premier concours de la saison Anthony fait l’impasse à 1m71, dis au jury qu’il ne reprendra qu’à 1m75 et se concentre.

1m75 et c’est 20 pts pour l’équipe alors que s’il échoue il n’amènera que 12 pts.

« La barre est à 1m75 ».

Anthony s’élance, impulse puis s’élève et franchit la barre. Contrat rempli mais Anthony veut passer 1m81…

Ses 3 tentatives suivantes vont traduire un manque d’entrainement, les marques sont bonnes, l’impulsion est propre mais il manque de la vitesse horizontale à transformer et il ne peut donc pas atteindre SON objectif du jour.

Déception notre sauteur en hauteur: « J’y croyais, je me suis bien échauffé, la salle est géniale avec une super ambiance, je manque de vitesse pour passer 81, il va falloir s’entraîner davantage.»

Après l’effort le réconfort. Alors que tranquillement installés dans les tribunes nous suivons les remises de médailles les filles retrouvent leur « prince » charmant au chocolat de Lu et se restaurent et les garçons s’invitent à rêver athlétisme à Evreux.

Anthony, en bon commercial en formation, fait plaisir à Mme Malier, en présentant le président de l’EAC Athlé à Nelson…

17h00 : La journée continue retour sur Evreux. Nous déposons Anthony et Andréa à leur « taxi perso » à l’entrée d’Evreux

Bouchon aux citées unies et 2ème arrêt pour Nelson à Navarre à 18h.

Adèle descend au 3ème arrêt dans Evreux vers 18h15 et le minibus repart à sa base.

18h50, l’heure est au bilan pour notre chauffeur de minibus, professeur d’EPS :

« C’est une journée magnifique, tout était réuni : une belle journée, une salle magnifique, des athlètes hauts normands très respectueux des autres et de leurs différences de niveaux, aucun problème de comportement sur site… Tout ce que l’on apprécie et qui devient de plus en plus rare »

Avant d’ajouter : « Ce groupe d’athlète est très agréable, ils s’entendent bien, ont envie de progresser et découvrent pour certains un univers, l’athlétisme, totalement différent de leur quotidien ou de leur vie passée au collège. Un univers où l’on doit impérativement respecter son engagement, où il faut s’investir totalement pour réussir, où il faut s’organiser.

8è / 21 lycées au challenge vitesse et 8è / 18 au challenge sauts ce sont de bons résultats quand on regarde les armadas de club présentes.

Aujourd’hui ces 4 mousquetaires ont permis à chacun de vivre de super moments. Ils ont bien gérer les temps forts et je les remercie même si j’aurai aimé que le groupe soit plus étoffé en termes de nombre. J’espère que les absents sauront mieux s’organiser au printemps.

Bravo.

Cette année en athlé il n’y a que 3 dates au calendrier UNSS de septembre à mai. 2 sont passées, il y aura la semi nocturne du mois de mai qu’il est un super moment au stade Jean Bouin d’Evreux et ceux qui seront au lycée en 1ère et terminales pourront revivre ces moments.

Je tiens à remercier Andréa, toujours de bonne humeur et positive lors des séances, Nelson qui a voulu aller au bout des choses malgré des douleurs à la cuisse, Anthony, qui entraîne dans son sillage tout le groupe en termes de volonté, d’ambition et de perfectionnisme (il est souvent le 1er à répondre aux convocations) et Adèle qui a bien géré les émotions et le stress de cette nouveauté et qui va continuer de progresser si elle persévère. On n’oublie pas Marie et on espère revoir Abigail et Andréa S.

Un grand merci également à M. Chevreuil qui a été des 2 déplacements à Bernay et à Val de Reuil et ceci sur son temps libre.

Nous allons mettre un nouveau projet d’entrainement début janvier et ce avant les stages.

Merci à tous et bonne chance à Marie et à Andréa pour le cross de Trangis le 16 décembre »