Athlétisme 2016-2017

 

UNSS ATHLETISME A BERNAY


Un soleil radieux nous a accueillis à Bernay cette année pour la traditionnelle compétition de rentrée proposée à tous les lycées du département de l’Eure.



Cette année le groupe est composé de 5 athlètes motivés accompagnés par M. Harnet et M. Chevreuil toujours prêt à participer le mercredi après-midi.


Les 2 « anciens » Anthony D. et Andréa D. forment « le noyau dur » du groupe et représentent « l’expérience « du groupe.
Anthony spécialiste du saut en hauteur (perf à 1m85 mercredi) n’hésite pas à aider ses collègues néophytes et Andréa, toujours de bonne humeur le mercredi est toujours prête à relever les paris athlétiques en saut, courses et lancers.




 

3 petits nouveaux ont également brillé :


Pauline a travaillé sur 50 m plat ainsi que sur les lancers (le poids) puis a très gentiment « accompagné » sa copine Andréa pendant 1 km lors de l’épreuve du 1500 m. Merci Pauline
Salomon, roi de la vitesse, a doublé le sprint avec le saut en longueur et a montré de vraies qualités en plus d’être animateur dans le minibus…


Quant à Aloïs, il a passé une barre à 1m 55 en hauteur pour le 1er concours de sa vie… Après avoir sprinté sur 50 m.


Maintenant le coach va pouvoir les emmener à Val de Reuil en décembre pour les championnats régionaux indoor.

Remerciements à M. Chevreuil, professeur de vente, photographe du jour et co pilote spécialiste du département de l’Eure.

 

 

UNSS ATHLETISME CHAMPIONNATS REGIONAUX


Cette année encore les championnats par équipes d’athlétisme indoor se sont déroulés dans la prestigieuse salle Jesse Owens de Val de Reuil.

2 challenges ont été choisis par M. Harnet ; la vitesse sur 50 m et les sauts (longueur ou hauteur). Chacun de nos athlètes participent aux 2 challenges et les performances sont converties en points selon les barèmes par catégories.
2 anciens cette année Anthony et Andréa et 3 « petits nouveaux » Pauline, Stan et Landing.

 


Partie en minibus dès 12h45 la fine équipe accompagnée d’un superviseur photographe secrétaire de luxe (M. Chevreuil) doit s’échauffer rapidement puisque les filles commencent à la vitesse 15’ après notre arrivée.

Elles retrouvent quelques connaissances de leur ancien collège (l’Immaculée) et se préparent sous le regard et avec l’aide de leurs homologues masculins.

Pauline aux 50 m prend un départ moyen (comme d’habitude !!!) puis « lâchent les chevaux » et finit superbement en 7 ‘’80. Belle course de notre élève de 2nd MRCU 1.

C’est Andréa qui entre en piste. Toujours motivée à Val de Reuil Andréa sait que l’équipe compte sur elle ; Son expérience et sa capacité à se concentrer doivent lui permettre de faire un très beau temps.

Le départ de notre 1ère Accueil est satisfaisant, et bonne chose, le « dragster du couloir de droite » la pousse à se dépasser… Le temps est très correct 7’’70.

Place aux garçons : Landing, grand échalas qui semble taillé pour les courses de distance type 1500 m ou cross, découvre la salle et le niveau régional ; il sera notre joker.

Au coup de pistolet Il sort des blocs le mieux possible et finit à fond pour un bon 7’’20, ce qui est très bien pour un non spécialiste ; il aura des choses à raconter à la 2nd MRCU 1 lui aussi.

 

 


Stan, joueur de football américain, s’est intégré ces dernières semaines à notre groupe. Ses qualités de sprinter sont indéniables. De plus il sait être ponctuel et discret.

Très à l’écoute Stan part comme une balle, il veut gagner sa série et y associer un super chrono : 6’’70 pour le pacéen. Superbe course

Reste Anthony qui souhaite s’évaluer aux haies.
Peu en jambes il touche malheureusement la 1ère haie ce qui va lui faire perdre équilibre et vitesse ; Alors un petit « calvaire » commence pour celui qui s’entraîne régulièrement en saut en hauteur dans cette salle et le temps est délicat : 8’’70 sur 60 m haies.

Mais chacun sait que la course de haies est la course de toutes les surprises… Et Anthony sait être revanchard.

Place aux sauts en longueur
Les filles commencent et toujours le même dilemme : comment mixer vitesse horizontale et impulsion verticale pour aller loin.
Mais d’abord il faut aller vite ; les plus anciens ont en tête le championnat du monde de Tokyo en 1991 avec un duel Carl Lewis/ Mike Powell en saut en longueur de légende (à voir sur Youtube sans modération).

Les miss, après avoir pris leurs marques, commencent leur concours (4 sauts par athlète)

Andréa réussit un bon 3m22, elle qui « redoute un peu » cette épreuve.

Pauline, avec un saut à 3m38 rapporte 10 pts à l’équipe et notre benjamin Stan s’envole à 4m 94 sous les yeux ébaubis de Mrs Harnet et Chevreuil.

Le sautoir en hauteur vers 17h30 commence à s’éteindre alors que Landing nous crédite d’un bon à 1m55 en ciseaux !!! Oui il saute en ciseaux mais sa volonté le fait passer au-dessus de Mme Corréa (ou presque au dessus…)

Landing a transformé cet essai comme on dit en rugby en nous ramenant 16 pts (17 pour Stan en longueur).

Puis les barres montent de 5 cm en 5 cm et Anthony attend son heure.
Il commence à 1m70, puis passe 1m80.

Alors il est seul en Normandie… 3 tentatives par hauteur de barre.
A 1m85 sur les 2 premiers essais les mollets touchent la barre.
Dernière chance : son entraineur présent lui dit « Mets du rythme et sois léger à l’impulsion »
Cà passe au troisième essai…

 


1m90. La barre est au-dessus de nos têtes, il tutoie les airs à son 1er essai mais échoue d’un souffle, puis passe au 2ème essai.
1m92 il passe au 3ème essai en s’arrachant du sol avec un sursaut de volonté. Après 10 sauts en 30 ‘ le réservoir se vide peu à peu…

Anthony demande une barre à 1m94 mais doit s’arrêter là sous les applaudissements : 34 pts pour l’équipe de Notre Dame, 6ème au challenge des sauts mais 1er L. P. de l’académie.

M. Harnet est très satisfait : « Donner du temps pour organiser le genre d’évènements, avec des entrainements le mercredi suivi de compétitions, est un vrai plaisir.

Nous quittons Val de Reuil avec une 6ème place en équipes et de bonnes voire excellentes performances de nos 5 athlètes. Nous les professeurs de lycée ne formons pas les athlètes, le mérite en revient à nos collègues des collèges et aujourd’hui 60% des jeunes ont été en section athlé à l’Immaculée avec M. Jourdan ; il leur a donné le goût de l’athlé et notre mérite en lycée est juste celui de repérer les potentiels et de les motiver, ce qui au regard de l’inertie liée à l’âge n’est certes pas toujours facile.

Un grand merci à M. Chevreuil, toujours partant pour l’aventure athlé et aux responsables de l’établissement qui nous donnent une certaine flexibilité pour organiser les déplacements en minibus.
D’autres projets vont arriver en janvier mais encore bravo et merci à tous. »